Situation Actuelle

 

L’apport en oxygène est un traitement indispensable pour rétablir les fonctions vitales de l’organisme puisqu’il vise à augmenter la saturation en oxygène dans le sang lors de défaillance respiratoire ou circulatoire, facilitant ainsi l’acheminement de l’oxygène vers les organes vitaux.

Cependant, l’accès à l’oxygène est très limité au Bénin et les hôpitaux se tournent vers l’utilisation de concentrateurs d’oxygène, un équipement médical portatif qui, à l’aide d’un procédé d’absorption par inversion de pression, sépare l’azote de l’air ambiant et augmente ainsi le pourcentage d’oxygène de l’air amené au patient à 90-95%. Cet appareil est facilement transportable, apporte de l’oxygène de façon stable et est plus abordable pour les hôpitaux à faible budget.

Avec la situation mondiale actuelle vis-à-vis le virus SARS-COV-2, ce projet pourrait grandement aider à répondre à une crise épidémique au Bénin puisque l’apport d’oxygène aux patients en détresse respiratoire est l’un des traitements essentiels pour limiter les symptômes et favoriser la guérison.

Bien que les chiffres actuelles du Bénin ne sont pas alarmants en comparaison avec d’autres pays dans le monde, la courbe de propagation du virus au Bénin et en Afrique ne cesse d’augmenter. Avec ce projet, nous souhaitons prendre les devants dans ce combat sans frontières et d’ainsi installer une meilleure offensive contre le virus au Bénin.

L’équipe du PROJET OXYGÈNE

Nicole Rouvinez Bouali

Sélim Rashed

Vincent Roy

Mohammad Jahazi

Henri Champliaud

Objectifs

 

Le projet vise à améliorer la santé des patients nécessitant de l’oxygène dans six hôpitaux au Bénin qui desservent 8 départements du pays. Les objectifs sont les suivants :

1) Fournir un meilleur accès à des concentrateurs d’oxygène efficaces, durables et réparables.

2) Augmenter la capacité à entretenir et réparer les concentrateurs d’oxygène par l’aménagement d’un atelier centralisé

3) Aider à l’approvisionnement en pièces de rechanges et en outils spécialisés

4) Améliorer les connaissances sur les principes de fonctionnement des concentrateurs d’oxygène

5) Améliorer les bonnes pratiques d’utilisation des équipements médicaux

6) Renforcer les capacités du personnel médical quant à l’inspection et le diagnostic des mauvais fonctionnements des concentrateurs d’oxygène