Notre Partenaire

 

L’ONG Echo de la Jeunesse est un organisme basé au Togo qui vise à développer les communautés togolaises en luttant pour les droits fondamentaux des enfants via la santé, l’hygiène et l’éducation. En tête de liste, cette organisation a pour objectif de fournir une meilleure éducation aux jeunes enfants et à promouvoir l’alphabétisation. L’ONG travaille d’abord à renforcer les champs de compétences des enseignants par l’entremise d’échanges internationaux avec d’autres professeurs. Aussi, cette organisation veille à améliorer la qualité des infrastructures scolaires pour offrir de meilleurs milieux d’apprentissage aux jeunes élèves.

Également, Echo de la Jeunesse a pour objectif d’augmenter la qualité globale de la santé de la population togolaise, principalement les groupes plus vulnérables tels que les enfants. D’abord, l’eau potable a été un secteur d’activité où des puits ont été forés et construits pour contrer certaines maladies. Aussi, cette ONG organise des ateliers de prévention contre le VIH/SIDA, la consommation de drogues et les soins d’hygiène personnels de base. Ces ateliers sont dirigés par des professionnels (dentistes, hygiénistes dentaires, médecins, infirmières, etc.) issus d’organisation internationales ayant les mêmes objectifs.

L’équipe du projet

Annabelle Boinet

Arianne Provost-Savard

Julien Durand

Mélodie Vigneault

Véronique Gisondi

Notre Intervention

 

Le Projet SUKU vise à construire un bâtiment constitué de salles de classe, d’une bibliothèque et de bureaux administratifs sur le site d’une école en marche depuis plusieurs années. Ce projet vise également à rénover les trois salles de classe existantes puisque les infrastructures actuelles freinent le rythme d’apprentissage des élèves. Les conditions difficiles d’enseignement démotivent les élèves à se présenter à l’école et engendrent un taux d’échec plus élevé. Les nouvelles installations permettront de remplacer celles constituées d’un simple toit de pailles exposant les élèves et le matériel scolaire aux intempéries ; les parents des élèves devant rebâtir les salles de classe à chaque fois qu’elles sont endommagées. La bibliothèque permettra d’instaurer un système d’entreposage des livres et du matériel scolaire trop souvent perdus, endommagés ou volés. Finalement, la rénovation des salles de classe existantes permettra de corriger les lacunes structurales et ainsi d’éviter que les intempéries endommagent les documents pédagogiques, l’équipement scolaire et les bâtiments.