Mandat

Étude et analyse de faisabilité pour la construction d’un accès à l’eau communautaire visant à alimenter en eau potable la population d’Ambatofotsy, un village de 4000 habitants en zone reculée. Plus précisément, cette étude servira d’incubateur de projet, car elle fournira un travail de systématisation d’informations générales qui aideront à la conception et au lancement d’un nouveau projet d’ingénierie portant sur l’accès à l’eau par l’usage d’énergies vertes.

Le projet Loharano correspond à la seconde phase du projet Miara-Miasa réalisé en 2017 en partenariat avec les Sœurs Missionnaires de l’Immaculée Conception. Il prévoit deux volets:
1. Une étude de faisabilité pour la construction d’un puits ou d’un forage d’eau alimenté par une pompe submersible à énergie solaire avec un réservoir de stockage d’eau.
2. Le suivi et l’évaluation des interventions précédentes (latrines, dispensaire, salles de classe, activités de sensibilisation).

L’équipe du projet

Loïc Tremblay-Nigen

Elisabeth Genest

Charles Tremblay-Roy

Anthony Gaudreau

Christina Dion

Isabelle-Pier Derome

Mission

Le projet Loharano a pour mission d’améliorer les conditions de vie et des conditions sanitaires des habitants du village d’Ambatofotsy à Madagascar par la création d’un outil qui permettra la conception et le lancement d’un nouveau projet portant sur l’accès à l’eau par l’usage d’énergies vertes.

À terme, le projet vise également à améliorer les conditions de travail des femmes. En effet, traditionnellement, ce sont les femmes et les filles qui ont la responsabilité d’assurer l’approvisionnement en eau et l’assainissement, ainsi que d’assurer l’hygiène dans la maison. À travers des activités de mobilisation, renforcement de capacité et sensibilisation, les femmes du village seront appelées à participer directement à la planification et à la gestion des services d’alimentation en eau et d’assainissement. De plus, elles pourront veiller à ce que les activités de promotion de l’hygiène soient spécifiquement conçues pour toucher les femmes et les filles.

Suivre le projet sur facebook